Fruit de la passion - Ep. I

Publié le par Koala

Et oui, après l'annonce aux parents et aux amis lors du week-end du 6/06... La nouvelle s'est répandue très vite... Ils remettent ça !!

Francky et le Koala essayent de nouveau d'attraper un ptit fruit de la passion sur l'arbre de leur jolie histoire (traduction : il l'a de nouveau mise en cloque ! lol).

Alors voici pour vous le récit de cette belle aventure.

Episode I : Les 3 premiers mois : Prudence !

Lundi  30 mars :

« Est-ce que tu te souviens de quand j’ai eu mes règles la dernière fois.. ? Il me semble que c’était quand mes parents étaient là mais j’ai pas noté la date… 
- Ben non, je sais pas, pourquoi ?
- Ben, il me semblait que c’était le 1er mars… D’ailleurs je m’étais dit que ce serait facile à se souvenir…
- Oui peut être… Ou peut être plus tard… Non ?
- Ben je sais pas mais si c’était le 1er mars, j’aurais dû les avoir samedi soir…
- Ben alors ça devait être plus tard… T’inquiète pas… Ou alors tu peux avoir du retard tout simplement…
- J’ai JAMAIS de retard.
- Ecoute, tu n’es pas sûre alors attends un peu et on verra bien… »

Jeudi 2 avril :

«  Mon chéri j’ai acheté un test de grossesse en rentrant du travail… J’ai toujours rien et je voudrais en avoir le cœur net.
- Ben oui, tu as bien fait… Mais ne t’emballe pas… Ce sera peut être négatif, tu as peut être juste du retard.
- Oui, je sais. Mais je peux plus attendre… J’y vais ??
- Oui vas-y, je dois passer un coup de fil à Canal Sat… Je t’attends… »

Et voilà… Je suis dans les WC avec ce test dans les mains… J’ai lu au moins 3 fois la notice en attendant que Franck rentre du travail… Et je la lis à nouveau… Pour être sûre de faire tout comme il faut… Je n’ai même pas envie de faire pipi… Ou alors si… Mais je suis trop nerveuse… Ils disent qu’il vaut mieux le faire le matin car c’est plus concentré… Et moi je vais faire ça à 19h… J’aurais peut être dû en prendre deux pour être sûre… En plus la pharmacienne m’avait proposé la promo ! Ils disent aussi qu’il ne faut pas trop boire avant pour ne pas trop diluer… J’ai bu toute la journée… Bon, tant pis, je me lance… Dans le pire des cas, j’irai en racheter un le lendemain… J’ai peur de louper la bandelette… Faut pas dépasser la troisième case… Bon, je vais prendre un verre… « Non ! Pas celui là ! C’est mon verre ! » me lance Franck en voyant que j’emmène le verre avec les ptits lions dessinés dessus !! lol… « T’inquiète, il serait passé au lave-vaisselle de toute façon ! »… Mais bon, je vais quand même changer de verre… Allez, cette fois je me lance… Je fais pipi dans le verre… Et trempe le test, jusqu’à la troisième case… Si un trait vertical apparait dans la zone test à coté du trait de la zone de contrôle, c’est positif… 3 minutes d’attente… minimum… 5 minutes maximum… Je regarde donc ma montre et pose le test sur le rebord du lave-main avant de  rejoindre Franck en attendant… Il a raccroché « Alors ??? »… « Il faut attendre 3 minutes »… Je retourne dans les WC… Tout juste une minute s’est écoulée… Je saisis le test du bout des doigts, de peur de perturber le résultat… Et la voilà… Se faisant de plus en plus franche… Cette petite barre verticale… Je ne rêve pas… Il y a bien deux barres pourpres ?!! Je vérifie ma montre… Déjà ???


Je rejoins Franck dans le salon. Le test à la main et un sourire de stupeur aux lèvres. Il se retourne à mon arrivée. Et sans que je dise le moindre mot : « C’est pas vrai ?? » Son visage s’illumine d’un large sourire, ses yeux brillent… Il me prend dans ses bras et m’embrasse… Notre étreinte dure quelques instants pendant lesquels je bredouille un « C’est positif, on va avoir un bébé… »… Une sonnerie nous sort de notre torpeur… Je viens de recevoir un message de Maud, une copine de la Fanzone, qui nous annonce que son bébé devrait être une petite pisseuse ! Elle était tombée enceinte un peu avant moi en octobre 2008… Nous étions censées co-vivre nos grossesses et puis la vie en avait décidé autrement me concernant… Et là, alors que je viens de faire ce test, elle nous annonce qu’elle va avoir une petite fille… Un signe ?? ou une mise en garde ??

L’occasion pour nous de retrouver nos esprits et de discuter un peu de ça. Il ne faut pas nous emballer pour l’instant… Avec ce qui est arrivé la dernière fois… Nous nous étions tellement emballés que nous avons beaucoup souffert lorsque le rêve a pris fin… Il nous faut donc garder les pieds sur terre et la tête sur les épaules… Et cette fois, nous ne l’annoncerons à personne pour le moment… Nous allons attendre que les 3 premiers mois (à risques) soient passés avant d’annoncer la nouvelle à nos proches…

Je suis donc normalement dans ma 3ème semaine de grossesse… Il est impensable de prendre le moindre risque. Je me repose au maximum, fais le moins d’efforts possible, ne bois plus une goutte d’alcool (sous prétexte d’un traitement médical devant les copains ;))… Les premières nausées font vite leur apparition, ainsi que certains autres symptômes : fatigue chronique, jambes lourdes, seins sensibles, légères douleurs abdominales, émotivité, etc… Lors de la 4ème semaine, je pleure pour un oui ou pour un non… Notamment lorsque les esthéticiennes d’Yves Rocher refuseront de me prodiguer mon massage (cadeau de la saint Valentin de mon chéri) justement parce que je suis enceinte… Il y a aussi le désespoir de voir que je grossis à vue d’œil alors que je ne fais plus aucun écart et que je fais super attention à tout ce que je mange…  Cela est source d’inquiétude et de complexes… Je suis rassurée cependant de ne pas souffrir de pics de douleur abdominale, comme ça avait été le cas lors de la 1ère grossesse (signes avant-coureurs de fausse couche ??). Le vendredi 10 avril… Je décide d’acheter un petit doudou… Non pas pour anticiper… Simplement pour que, même si cette grossesse devait prendre fin prématurément, il en reste une trace…

Mardi 14 avril

A 16h20, rendez-vous avec ma gynécologue à la Maternité. Contrairement à la dernière fois, le futur papa a pu être présent. Cependant, aucun examen ne sera fait, si ce n’est un contrôle urinaire… Franck et moi sommes rassurés d’apprendre que nos petits soucis de santé de ces derniers mois n’auront normalement aucune incidence sur le bébé… La gynéco me prescrit simplement une écho de datation et souhaite me voir ensuite, un mois plus tard. Nous partirons donc sans plus de précisions, après être passés au service d’échographie pour prendre rendez-vous, ce sera le 30, ce n’est pas un mardi, mais papa se débrouillera pour être présent… Peut-être que cette échéance nous permettra de nous sentir davantage concernés par cette grossesse… En effet, notre décision de ne pas nous emballer pour ne pas trop souffrir en cas d’échec a aussi pour effet que l’on se refuse de profiter pleinement de notre bonheur… Et ce manque est parfois pesant… Il nous tarde de pouvoir nous embarquer dans cette aventure avec moins de retenue. On est dans la période délicate et symbolique de la 5ème semaine, on croise les doigts pour que cette fois, on passe cette période sans tracas.

Jeudi 23 avril

Voilà, dans quelques jours, nous saurons si le fœtus a tenu le coup, en passant le cap de la date théorique des règles (Moment de la fausse couche lors de la précédente grossesse). Plus qu’une semaine de patience avant  l’échographie. Nous croisons vraiment les doigts pour que tout se passe bien d’ici là. Cette date sera très certainement un réel électrochoc pour nous, nous mettant face à la réalité et nous plongeant pour de bon dans cette aventure. En attendant, nous prenons beaucoup de précautions. Depuis le début de la grossesse, je ne garde plus mon téléphone dans les poches de mes pantalons, j’évite le wifi sur mon ordinateur portable... Nous préparons doucement le déménagement, sans faire trop d’efforts. Je devrais également faire très attention à ne pas trop en faire lors du concert de Calogero que nous irons voir à la Cigale le 28. Le trajet en train devrait être sans risques pour le bébé car relativement court. Il nous faudra simplement trouver une place assise pour le concert. La fatigue est de plus en plus intense et pesante, les nuits sont courtes et agitées et les nausées omniprésentes, me coupant l’appétit la plupart du temps et causant ainsi des fringales sur les coups de 17h… Je suis moins émotive mais toujours assez anxieuse… Je déprime moins, certainement grâce au soleil qui se montre très présent ces derniers jours…  Le bas de mon ventre commence à se gonfler légèrement… Ce n’est pas flagrant dans la mesure où je suis déjà ronde mais c’est suffisant pour que j’aie du mal à fermer certains pantalons.

Mardi 28 avril

La journée a été longue et fatigante. Entre le train de bonne heure et la marche en long en large et en travers dans Paris… Résultat, en fin d’après-midi, on décide d’aller récupérer la chambre d’hôtel et de se reposer jusqu’à l’heure du concert. On arrive donc sur place assez tard et ne pouvons pas avoir de places assises. Même en fond de fosse, la salle est petite donc on voit très bien et on passe un excellent concert. Un peu mal au dos et aux pieds en fin de soirée. Un retour rapide à l’hôtel pour une courte nuit avant un retour en train le lendemain. Je passerai une bonne partie du mercredi à dormir…

Jeudi 30 avril

Le jour est enfin arrivé. RDV pour l’échographie de datation à 15h. Franck a prévu de s’absenter une heure de son travail pour être présent. J’arrive un peu en avance sur place au cas où il faille que j’aille d’abord à l’accueil pour des formalités. A 14h45, la sage femme m’appelle, son rendez-vous précédent n’est pas venu, elle décide donc de me prendre avant. Je lui indique que le papa n’est pas encore là. Elle me dit que c’est pas grave, qu’elle ne peut pas attendre… Malgré la déception, je m’installe. Ma vessie n’étant pas assez pleine et l’embryon trop jeune, elle sera obligée de me faire l’écho en interne.

Il est là. Bien en place, dans l’utérus. On voit les bourgeons de ses membres. Pour un peu je pleurerais… Pas d’émotion mais de soulagement. Pendant un bref instant elle me fait écouter son cœur qui bat, 173 battements par minutes. Il mesure 20 mm. Il est donc vivant. En bonne santé apparente. « C’est bon, vous pouvez vous rhabiller et patienter dans la salle d’attente, je vais vous ramener le compte rendu de l’échographie ». Deux minutes après, Franck arrive. Il est très déçu quand je lui annonce que je suis déjà passée, d’autant plus quand je lui dis que j’ai entendu son cœur. Mais il est rassuré que tout aille bien. La sage-femme arrive avec le compte rendu. Quand elle voit Franck elle demande pourquoi il n’est pas rentré. On lui dit qu’il vient juste d’arriver et elle nous sort « Vous auriez dû me le dire, on aurait attendu »… Je me dis qu’elle ne manque pas de toupet, elle essaye certainement de faire bonne impression devant lui, mais de là à me faire porter le chapeau, je trouve ça gonflé. Qu’importe. Notre bébé va bien. Les images de l’échographie compensent un peu l’absence de Franck et il les regarde avec beaucoup de joie. Et c’est tout excité qu’il retourne travailler.

 

 

 


  

Vendredi 1er mai

Les parents de Franck viennent manger à la maison. Franck veut leur annoncer la nouvelle alors la veille, nous avons acheté deux petits biberons. Et à l’heure de l’apéro, c’est dans les biberons qu’on leur sert, avant de leur mettre entre les mains les photos de l’échographie. Ils sont ravis de la nouvelle. Beau-papa espère un petit prince… Alors que Franck espère une petite fée. On saura cela dans quelques mois. Les nausées commencent à passer, la fatigue un peu aussi. Il serait temps. Ces quinze dernier jours ont été terrible à ce niveau là et cela me rendait complètement différente de celle que j’ai l’habitude d’être. Et ce n’était pas facile à vivre.

Mardi 19 mai

Le rendez-vous chez la gynéco est bref car elle est très à la bourre. Elle nous prend avec 1h30 de retard et au moins 5 ou 6 personnes sont encore derrière nous… ! On sait juste que ça va bien… Et que je dois rayer un certain nombre d’aliments de mes menus… ça va pas être très drôle… ! Je n'ai pas pris de poids pour l'instant à cause du manque total d'appétit... J'ai même perdu 3 kilos en deux mois... Peut être 4 depuis le début de la grossesse...

Mardi 2 juin

Les jours se suivent et se ressemblent… Fatigue, peu d’appétit, le ventre commence à se gonfler légèrement… Et le séjour à Mireval avec l’annonce aux parents approche. Nous avons maintenant choisi les prénoms. Ce sera Chloé si c’est une pisseuse et Ethan si c’est un chieur… lol

Vendredi 5 juin

Voici venu le jour de l’échographie et du départ pour Montpellier…! RDV pour l’écho à 10h30. Cette fois ci Franck est bien là… plus stressé par l’avion à prendre plus tard dans la journée que par l’écho… Alors que moi je suis en flip depuis plusieurs jours de savoir si tout se passe bien et si le bébé va bien… On nous prend très rapidement… Je n’ai presque pas bu en dehors de mon thé et de mon jus de fruits habituels car on m’a dit que bien souvent, on nous demandait de vider notre vessie pour l’écho… Pas de bol : Il aurait fallu que je boive !! lol… Savent pas ce qu’ils veulent ces médecins !... Dès le départ, elle nous fait écouter son cœur et le mien est plus léger, soulagé que le petit bout soit bien vivant… 150 bpm. Déjà les yeux de Franck sont tous brillants d’étoiles de bonheur. On voit d’abord notre têtard de dos, allongés sur le côté


Puis, en appuyant à différents endroits, la doctoresse arrive à nous le montrer de profil. Les yeux de Franck passent sans cesse de l’écran de la machine, à l’écran que j’ai en face de moi, à mon visage, puis encore la machine… On est étonnés de si bien voir… Son petit nez, ses lèvres, ses mains, ses bras, ses pieds, ses jambes… La doctoresse s’occupe de prendre toutes les différentes mesures nécessaire à l’examen tandis que nous savourons notre bonheur, dévorant des yeux notre petit fruit de la passion. Il nous faudra encore attendre avec beaucoup de patience avant de le voir enfin en vrai. A un moment, la dame nous fait remarquer, amusée, que le bébé est assis avec les jambes en tailleur, bien relax… Puis il passe alors son bras au dessus de sa tête… D’une façon qui semblait dire « Allez-y ! Faites ce que vous avez à faire, moi je suis zen là… » lol

 

 


Ce moment était vraiment extra et nous avons du mal à descendre de notre petit nuage… Tout semble aller pour le mieux. Nous voilà rassurés… Ce qui n’empêchera pas que l’on continuera à faire très attention pour que tout continue à bien se passer.

Il est maintenant temps de partir pour Francfort-Hahn pour aller prendre l’avion pour Montpellier. Et malgré quelques aléas et beaucoup de stress avant l’embarquement, nous arriverons à bon port le soir même, réceptionnés par papa et maman.

 

Dans le prochain épisode : l'annonce aux parents, le premier RDV avec la sage-femme, l'écho du deuxième trimestre... Avec le sexe du bébé !!! (et les résultats du sondage : "fille ou garçon ? Votre avis")...
Comme d'hab, merci de m'avoir lue... Et à bientôt !

Publié dans Fruit de la passion

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Comme c'est meugnon!!!En tout cas je ne veux plus que tu te moques de moi quand je raconte quelques chose en y mettant un peu trop de détails!!!Encore félicitation!!
Répondre
M
(Han, je suis dans ton récit! ^^ )" Un signe ?? ou une mise en garde ?? " Je préfère le signe que la mise en garde! :-DClaire, c'est un magnifique récit que tu as fait là! ;-)Tu vas voir, le second trimestre, c'est que du bonheur! Tu vas te sentir épanouie, tu vas être bien dans ta peau... Et puis, niveau libido, tu vas rattraper tout ton premier trimestre, tu vas voir! O:-DEn tout cas, je le répète, c'est un beau récit! ;-)Et je parie Fille! :-D( Ou garçon! O:-) )Je t'embrasse fort! Maud
Répondre
J
C'est merveilleux, la petite larmette est là en te lisant!Tout plein de bonheur ma belle!!
Répondre